17/11/2022

Aviaire.1.PNG


Face à une situation épidémiologique qui s'aggrave, la France passe en niveau de risque "élevé" !

Le nombre de foyers d'influenza aviaire hautement pathogène continue de progresser ces dernières semaines en France et en Europe.

À la date du 8 novembre, 49 foyers en élevage sont confirmés en France. Les cas en basse-cour et dans la faune sauvage sont également nombreux et en augmentation. Dans un contexte marqué par une persistance inédite du virus dans l'environnement et une forte activité migratoire d'oiseaux sauvages, il est essentiel de renforcer les mesures de prévention pour éviter la contamination des élevages de volailles.

Le passage en niveau de risque "élevé" renforce l'arsenal de protection des élevages avicoles et généralise les mesures de protection.
Les élevages des particuliers (basses-cours), les petits détenteurs sont invités à se faire connaître dans leur mairie et sont tenus d'appliquer les mesures de prévention suivantes :

  • Enfermement des volailles ou mise en place de filets de protections, sans dérogation possible,
  • Surveillance quotidienne des animaux,
  • Mise à l'abri des points d'alimentation et de la litière neuve à l'abri de l'humidité et de toute contamination,
  • Nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé,
  • Interdiction d'utilisation d'eaux de surface (mare, ruisseau, pluie collectée pour le nettoyage des installations),
  • Aucun contact direct entre la volaille avec des oiseaux sauvages et des volailles d'élevage professionnel,
  • Limitation de l'accès des personnes indispensables à son entretien,
  • Pas de déplacement dans un autre élevage de volaille.

Si une mortalité anormale est constatée, le détenteur est invité à conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant puis à contacter votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations de votre département.
Le non-respect de ces obligations constitue une infraction définie et réprimée par la loi.


Pour rappel, la consommation de viande, foie gras, d'oeufs et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille ne présente aucun risque pour la santé.

Influenza aviaire.PNG